Accueil du site > newsletter > Formation & Accompagnement socio-professionnel > L’offre de formations Pôle emploi de juillet à septembre 2016

L’offre de formations Pôle emploi de juillet à septembre 2016

avec les conditions d’accès pour les salariés en insertion et un point informationnel sur le contrat unique d’insertion (CUI)

Les conditions sous lesquelles les salariés en insertion peuvent bénéficier de l’offre de formations de Pôle emploi :

Les salariés en insertion ne sont pas considérés demandeurs d’emploi prioritaires par Pole emploi (sont en catégorie 5 – CDDI ; les catégories prioritaires étant les 1 ; 2 ; 3). Ils ne sont donc pas éligibles à cette offre Pôle emploi : les positionner sur les formations proposées nécessite qu’ils rompent leur contrat de travail ; par la suite, qu’il y ait une réinscription Pôle Emploi dans l’une des catégories prioritaires.

  • De fait, ces formations seront davantage envisagées pour les salariés en fin de parcours (à supposer logiquement) ou pour ceux dont le projet « formation » est en forte correspondance avec l’offre. Attention sur l’attestation employeur : en cas de rupture de contrat, ne pas notifier « départ volontaire » pour formation mais bien « rupture d’un commun accord », sans cela, il y aura un refus d’indemnisation pour la personne.
Excel - 54.5 ko
Tableau de formations Pôle Emploi

Ci-joint vous trouverez le tableau qui reprend les formations Pôle Emploi (issues entre autres du plan des 500 000) diffusées lors des derniers Comité Technique d’Animation (CTA) pilotés par Pôle Emploi.

Quelques précisions sur le tableau :

  • Les prérequis et la durée des formations sont présentées en 1ère feuille du document.
  • Le planning de l’offre de formation va de juin à septembre 2016.
  • Les formations relèvent du certifiant, du qualifiant.
  • Apparemment, les cours d’anglais se passent devant un ordinateur (de ce que nous en savons) : la pédagogie usitée ne sera peut-être pas du souhait des personnes préférant une relation pédagogique de « face à face » ou de « côte à côte ».
  • Le tableau sera soumis à quelques modifications : nous espérons vous l’envoyer actualisé dès qu’il sera possible de le faire.
  • Une information plus exhaustive, au sujet des formations, peut vous être donnée par votre agence Pôle Emploi de rattachement (et non pas par celles qui gèrent les formations présentées dans le tableau).

Point informationnel CUI [1] :

1/Cas dérogatoires pour les CUI-CAE (les demandes initiales sont de 8 à 12 mois)→au-delà de 24 mois :

  • Prolongation maintenue jusqu’à 60 mois pour les salariés qui souhaitent achever une action de formation, pour les salariés reconnues PH ou bénéficiaires de l’AAH.
  • Cas dérogatoires pour les 50 ans et + → au-delà de 24 mois
    Durée maximale de l’aide qui peut être plafonnée à 60 mois pour les bénéficiaires de 50 ans et + rencontrant des difficultés particulières qui font obstacle à leur insertion durable dans l’emploi.
  • Cas dérogatoires pour les CUI-CAE → au-delà de 60 mois
    Pour les bénéficiaires de 58 ans et + : de manière exceptionnelle, l’aide peut être prolongée au-delà des 60 mois jusqu’à la date à laquelle ils sont autorisés à faire valoir leurs droits à la retraite à taux plein. (L’octroi d’un CUI n’est pas autorisé à une personne percevant une retraite partielle.)

2/ CUI-CIE (dans le secteur marchand) :

  • Possibilité d’échanger autour de cette mesure avec employeurs potentiels (sorties emploi).
  • Prise en charge à hauteur de 25% par l’ASP pour un contrat de 35 heures d’une durée de 10 mois maximum.
  • Mesure con cumulable avec celle en direction des TPE/PME (Jusqu’au 31 décembre 2016, les TPE, les PME et les associations qui embauchent ou transforment un CDD en CDI, bénéficient d’une prime trimestrielle de 500 € durant les 2 premières années du contrat concerné, soit 4 000 € au total).

Notes

[1] Contrat unique d’insertion

SPIP | Se connecter | Plan du site | Mentions légales | Contact | Suivre la vie du site RSS 2.0 |