Accueil du site > newsletter > A la Une > Découvrez Bicyclo, nouveau chantier d’insertion à Saint-Denis !

Découvrez Bicyclo, nouveau chantier d’insertion à Saint-Denis !

Début juin 2015, à l’occasion de la fête du vélo de Plaine Commune, Bicyclo, Atelier et Chantier d’Insertion (ACI) conventionné sur le territoire de Plaine Commune en 2015, inaugurait l’ouverture de l’atelier, situé 120 rue Gabriel Péri à Saint-Denis.

À l’origine de ce projet, le souhait de la Communauté d’agglomération de Plaine Commune de proposer une offre de services de vélo adaptée aux besoins du territoire. Études et Chantiers*, association portant déjà plusieurs chantiers sur la thématique du vélo, a remporté avec d’autres structures et associations** l’appel d’offre publié par Plaine Commune en mai 2015 pour la mise en œuvre de la Maison du Vélo associative et solidaire de Plaine Commune.

Au sein de la Maison du Vélo, Études et Chantiers porte aujourd’hui le Chantier d’insertion Bicyclo***. Implanté à Saint-Denis, le chantier dispose entre autres d’un grand atelier, à la double fonction : le recyclage par des salariés en insertion de vélos récupérés, ainsi que l’accueil des adhérents de l’association, qui peuvent venir deux jours par semaine, les mercredis et samedis, réparer leur vélo grâce à 8 pieds de réparation, du matériel à disposition et l’aide de salariés en insertion.

Bicyclo : récupérer et recycler des vélos pour retrouver l’estime de soi

L’ACI est conventionné pour 5,9 ETP, et accueille ainsi 8 salariés en insertion embauchés pour une durée d’un an, en contrat de 26h par semaine. Un an pour remettre le pied à l’étrier, définir un projet professionnel, se projeter, se lancer ! Parmi les 8 salariés en insertion, orientés vers le chantier d’insertion par Pôle emploi et le PLIE de Plaine Commune, 3 femmes et 5 hommes, tous habitants de Plaine Commune. L’objectif de Bicyclo : remobiliser ces hommes et ces femmes, rencontrant des difficultés d’accès au marché du travail.

La remobilisation de ces personnes passe premièrement par la reprise du goût du travail. Chaque salarié en insertion participe au fonctionnement et à la vie de l’atelier : aider les adhérents sur l’atelier d’autoréparation, saisir et enregistrer les adhésions, réparer les vélos récupérés, accueillir les clients à la boutique et vendre les vélos... Ces activités aident les salariés à retrouver confiance en eux. Sur les ateliers d’autoréparation par exemple, ils transmettent leur savoir-faire aux adhérents. Ces ateliers ont un vrai succès depuis l’ouverture du chantier, avec en moyenne la venue d’une vingtaine d’adhérents chaque jour d’ouverture de l’atelier. De plus, ils prennent part à des animations d’ateliers mobiles auprès de publics scolaires et d’entreprises, favorisant la pratique du vélo sur le territoire.

La remobilisation se fait également par la mise en œuvre d’un parcours adapté et d’un accompagnement spécifique. Sur la partie technique, les salariés sont encadrés par un encadrant technique, en charge de leur transmettre un savoir être au travail, ainsi que des compétences techniques. De plus, une accompagnatrice socioprofessionnelle travaille avec les salariés en insertion à la construction de leur projet professionnel. Elle traite également avec eux les différentes problématiques pouvant constituer des freins à l’emploi (accès au logement, aux droits, problèmes de santé, etc.).

L’environnement de travail permet aussi aux salariés en insertion d’avancer dans leur parcours : un système de rotation permet à chacun de disposer de certains de leurs week-ends. Ils disposent également de 2 jours de libres dans la semaine pour faire leurs démarches administratives. Eric Joly, coordinateur technique de Bicyclo, précise que l’environnement de travail à Bicyclo est bienveillant : « Les personnes qui viennent ici sont sympathiques, elles ont un bon état d’esprit. Je ne sais pas si c’est le vélo qui fait cela, ou le travail de réparation conjoint adhérent-salarié, reste qu’il y a une vraie dynamique dans l’atelier, une ambiance grâce à laquelle les salariés en insertion se sentent bien… Pour la plupart d’entre eux, venir travailler est une bouffée d’air. D’ailleurs, nous avons très peu d’absentéisme. Pour nous, c’est très encourageant. »

Il ajoute que « l’activité de recyclage est également très valorisante : les salariés en insertion récupèrent des déchets et arrivent à en faire un objet fonctionnel. En plus d’être fonctionnel, cet objet apporte des ressources à la structure pour laquelle ils travaillent et permettront de pérenniser l’activité de cette dernière. Certes, ils sont en parcours pour une durée d’un an, mais ils savent qu’ensuite quelqu’un d’autre prendra leur place et pourra bénéficier des actions du chantier d’insertion ».

Une attitude qui se traduit aussi dans le changement de leurs pratiques quotidiennes : certains d’entre eux ont acheté un vélo et viennent en deux-roues tous les jours à l’atelier !

Au cours de leur parcours à Bicyclo, les salariés en insertion bénéficie également de formations. Pour l’ensemble du groupe, le chantier propose les formations Sauveteur Secouriste du Travail et Prévention des Risques liés aux Activités Professionnelles. L’accompagnatrice socioprofessionnelle organise également des ateliers socioprofessionnels sur différentes thématiques (la santé, les addictions, comprendre sa fiche de paye…). Enfin, pour ceux qui le souhaitent, le chantier accompagne les salariés dans l’obtention d’un Certificat de Qualification Professionnelle de mécanicien cycle, qui augmentera leurs chances de trouver un emploi à leur sortie****. D’autant plus qu’il existe des débouchés dans le domaine du cycle : par exemple, depuis le lancement de l’activité, un salarié est sorti du chantier avec un CDI chez Cyclocity, l’entreprise en charge de l’entretien des vélib’.

Pour les autres, l’accompagnatrice socioprofessionnelle travaille au cas par cas, en fonction du projet professionnel de chacun.

Une activité basée sur la récupération de cycle

Les moyens utilisés par Bicyclo pour récupérer des vélos sont divers, et repose surtout sur la mise en œuvre de partenariats avec des déchetteries, des bailleurs, des entreprises, des collectivités… À ce jour, l’atelier n’a pas assez de vélos pour répondre aux nombreuses demandes faites notamment par les habitants de Saint-Denis (en 6 mois, le chantier a dépassé les 500 adhérents !). Si aujourd’hui les vélos proviennent surtout des déchetteries du territoire, des partenariats devraient bientôt voir le jour, notamment avec le bailleur Plaine Commune Habitat pour vider certaines caves du parc locatif et la Gendarmerie de Saint-Denis pour récupérer des vélos lors du renouvellement de sa flotte de deux-roues. Études et Chantiers, qui porte 3 autres ACI sur la thématique du vélo, a noué sur ses autres territoires d’implantation des partenariats divers. Par exemple avec les polices municipales, que ce soit pour la récupération des vélos abandonnés sur la voie publique, la maintenance et l’entretien de leur flotte de vélos, ou bien encore la participation des policiers aux ateliers d’autoréparation. Dans les Hauts-de-Seine, un partenariat avec la Poste permet la récupération de vélos jaune . Enfin, à Clichy, les gardiens de parcs publics, qui se déplacent à vélo, viennent à l’atelier réparer leur deux-roues.

La Maison du vélo associative et solidaire de Plaine Commune

Les missions de cette Maison du vélo sont nombreuses, et chaque association membre participe au développement d’actions, formant ainsi un collectif complémentaire, en termes de missions et de couverture géographique du territoire :
- La sensibilisation au vélo et à sa pratique, via la vélo-école, qui propose des ateliers d’apprentissage du vélo et des ateliers de remise en selle pour les personnes qui n’ont pas fait de vélo depuis longtemps, qui ont perdu l’habitude ou qui ont peur de la circulation.
- La promotion du développement durable, via le recyclage de vélo et la promotion du vélo via l’animation d’ateliers.
- La création de lien social et la solidarité, avec les ateliers d’autoréparation.
- L’insertion sociale et professionnelle, de publics éloignés de l’emploi, grâce à l’ACI.

Informations complémentaires :
Adhésion annuelle à l’association à 16€ par famille
Vélos entre 5€ et 100€, pour hommes, pour femmes et pour les plus jeunes !
Adresse : 120 rue Gabriel Péri à Saint-Denis - 93200 Saint-Denis
Accueil le mardi, mercredi, vendredi, samedi, de 10h à 19h
Autoréparation le mercredi et le samedi

Bicyclo est à la recherche de vélos : n’hésitez pas à les contacter si vous avez des vélos à donner ! Si de nombreux vélos semblent abandonnés dans le local vélo de votre immeuble, Bicyclo peut vous accompagner dans votre démarche auprès de votre syndicat de copropriété pour que ces vélos puissent être donnés et revalorisés.

*Lire l’article de l’édito de la News Letter L’Inser’Echo du 7 janvier 2016.
**Etudes et Chantiers, l’AICV, la régie de quartier de Stains, Vélo à Saint-Denis, l’atelier vélo nomade et Cyclolîle
***Signifie Vélo en esperanto
****Pour ouvrir un commerce ou exercer une activité dans le secteur de la réparation de cycles, le CQP Mécanicien cycle est obligatoire.

SPIP | Se connecter | Plan du site | Mentions légales | Contact | Suivre la vie du site RSS 2.0 |